• F. Coy

Hypnose et addiction au sucre

Le sucre est important pour notre organisme et notre satisfaction gustative. Il est recommandé de ne pas dépasser 50g de sucre rapide par jour en moyenne. Mais le sucre, consommé en trop grande quantité peut être addictif et mauvais pour la santé.



Quand devient-on accros au sucre ?


Malheureusement le sucre rapide est très addictif car il permet de trouver une satisfaction et un plaisir intense rapidement voire TROP RAPIDEMENT !

C’est la raison pour laquelle certains d’entre nous ne peuvent plus se séparer de leurs tablettes de chocolat, de leurs boissons sucrées, de leurs pâtisseries plusieurs fois par jour.

Et oui le plaisir, la positivité est nécessaire à votre bien être !

Alors les quantités d’aliments contenant du sucre grandissent pendant que l’organisme faiblit avec ce trop de sucre. Votre corps est en mal être, en mal de fonctionner, en mal de vivre.

Votre inconscient responsable de votre bien être, redemande un apport en sucre, car ce qu’il veut, c’est votre bien, et pour être bien la solution que vous avez trouvé c’est le sucre.

Un cercle infernal vient de s’enclencher !

L’hypnose :

L’hypnose vous permettra de chercher à l’intérieur de vous la solution qui vous conviendra pour diminuer ou stopper cette addiction et de vous libérer de l’attachement à cette drogue.

Je vais vous permettre de travailler sur les causes de la dépendance au sucre en vous amenant progressivement à un véritable contrôle du plaisir sucré, en respect avec vos besoins physiologiques et vos désirs.


Les consultations :

Vous comprendrez que les consultations en hypnose sur l’addiction au sucre ne vont pas forcément démarrer sur une séance de désintoxication.

Des séances sur la confiance en soi, le stress ou la relaxation seront nécessaires avant la séance thérapeutique sur l’addiction, pour travailler en profondeur contre celle-ci.

Le travail que vous réaliserez sera durable et vous retrouverez un rapport sain avec le sucre rapide en quelques séances. Les mauvaises habitudes sont reprogrammées, les crises s’espacent, deviennent de moins en moins importantes jusqu’à disparaitre totalement.



20 vues

Cabinet médical

43, rue Jean Dupérier

33160, Saint Médard en Jalles

Tél : 06 69 39 39 49

Mail: coyflorence@gmail.com

© 2018 par Florence Coy. Créé par Anaïs Fajardo